Obésité : un centre de référence pédiatrique au CHU de Liège

Obésité : un centre de référence pédiatrique au CHU de Liège

 - 
Suite aux réflexions menées par un groupe de travail dans lequel le CHU de Liège était impliqué, l'INAMI a désigné 25 centres pour la prise en charge de l'obésité de l'enfant et de l'adolescent. Les centres sont répartis sur l'ensemble du territoire belge et encadrés par une convention. Ils sont dénommés CPMO pour "Centre pédiatrique multidisciplinaire de prise en charge de l'Obésité".

L’obésité est une maladie chronique, complexe et multifactorielle, corrélée à différents problèmes d’ordre métabolique, mécanique, mental et environnemental. Elle a dès lors des répercussions importantes sur la qualité de vie.

Pour y répondre, la prise en charge de l’obésité nécessite une approche multidisciplinaire, une continuité des soins et un suivi de soins par paliers. La convention passée entre l’INAMI et les centres désignés, répartis par zones géographiques, permet d’organiser un suivi de soins précis et dédié, suivant ces caractéristiques.

Au CHU de Liège, le Centre Pédiatrique Multidisciplinaire de prise en charge de l'Obésité (CPMO) est installé dans de tout nouveaux locaux, sur le site du Sart Tilman. Le Centre est mené en collaboration avec l'hôpital de la Citadelle. 

CPMO - Salles

Un Centre dédié aux enfants de 2 à 17 ans inclus

Afin de répondre aux défis de l'obésité, le CPMO propose une approche multidisciplinaire, personnalisée et un suivi trajet de soins adapté.

La conception du trajet de soins multidisciplinaire vise à proposer un traitement complet et intégré de l'obésité, adapté aux besoins du bénéficiaire et à la manière dont son obésité se manifeste. Le modèle de soins doit être flexible pour pouvoir être personnalisé en fonction de l’âge de l’enfant, de la gravité de l’obésité et de la résilience de son entourage. L’enfant et sa famille occupent une position centrale à cet égard.

Echelle d'évaluation

Pour répondre aux besoins particuliers des enfants, l'accompagnement est réparti entre les centres de référence et les médecins traitants.

Le CPMO intervient sur base d'une évaluation suivant l'échelle de classification Edmonton (EOSS-P - Edmonton Obesity Staging System for Pediatrics).

L'EOSS-P est un système de classification de l'obésité qui tient compte mais va au-delà de l'indice de masse corporelle (IMC) pour évaluer les risques pour la santé associés à l'obésité.

Il considère plusieurs conditions : 

  • Les conditions métaboliques (exemples : diabète de type 2 sans complications, hypertension) ; 
  • Les conditions mécaniques (exemples : apnées obstructives du sommeil, reflux gastro-œsophagien) ; 
  • Les conditions mentales (exemples : dépression, troubles de l'anxiété) ; 
  • Les conditions liées au milieu (exemples : problèmes relationnels, harcèlement). 

Sur base de ces conditions, un classement en quatre stades est réalisé, allant de 0 (aucun risque apparent) à 3 (conditions graves liées à l'obésité). Ce système vise à offrir une évaluation plus complète des risques et à adapter le plan de traitement aux résultats de l’évaluation.

Le CPMO propose une prise en charge multidisciplinaire uniquement pour les patients classés EOSSP-2 et éventuellement EOSSP-3, avec un forfait INAMI sur 1, 2 ou 3 ans.

Comment référer un patient

Avec l'accord signé des parents, le médecin traitant, de référence ou le pédiatre peut référer un patient auprès du CPMO, par e-mail (cpmo@chuliege.be) et par téléphone (04 323 28 24). Les services, tels que l'ONE et le service de Promotion de la Santé à l'Ecole (PSE), pourront également référer des patients.

Si l’évaluation confirme que le patient entre dans les critères de suivi en CPMO, ce suivi sera organisé et le médecin référent du patient recevra de l’équipe du Centre des mises à jour ponctuelles, notamment par visioconférences s’il le souhaite.

Le CPMO reste également disponible pour rendre un avis auprès de tout médecin qui le solliciterait.

L'équipe

Coordonnée par le Professeur Marie-Christine LEBRETHON, l'équipe du CPMO comprend plusieurs profils : diététicien, psychologue, kinésithérapeute, médecin, assistant social, assistant administratif et infirmière. Au cours de son suivi, chaque patient rencontrera les professionnels les plus utiles à sa situation particulière.

Pour sa première année, le CPMO prévoit de suivre 100 jeunes entrant dans les critères d’évaluation. Un chiffre qui pourra doubler, voire tripler, les prochaines années  

Le parcours en CPMO

L’évaluation initiale et le suivi au CPMO du CHU de Liège est organisé sur une même demi-journée et sur un même lieu, sur le site du CHU au Sart Tilman. 

La première évaluation s’étend sur 3 heures et comprend un circuit à réaliser avec un test de marche, des entrevues avec un psychologue, un médecin, un diététicien, un kinésithérapeute et la complétion de questionnaires demandés par l'INAMI.

Le trajet de soins s’organise autour de 5 volets : 

  • L’évaluation détaillée du bénéficiaire, ainsi que des comorbidités, du contexte psychosocial et du stress émotionnel
  • La rédaction d'un plan de traitement individuel pour le bénéficiaire et/ou sa famille
  • L’accompagnement social et émotionnel du bénéficiaire et de son entourage proche ;
  • Des conseils axés sur la famille et la promotion d’un mode de vie sain (rééquilibrage alimentaire, activité physique, satisfaction corporelle, perception de soi, régulation des émotions et sommeil) ; 
  • L’organisation de rendez-vous de suivi réguliers pour stimuler et suivre l'adhésion au traitement médical

Le suivi pourra s’organiser sur une année, avec maximum 12 visites remboursées par an. 

L'objectif du passage en CPMO est donc une prise en charge holistique en vue de l’amélioration de l’hygiène de vie du jeune, d'amener celui-ci à avoir une activité physique régulière, d'assurer un rééquilibrage alimentaire, d'améliorer la qualité de vie et les paramètres de comorbidité.

Idéalement, le but est également de permettre au jeune d’aborder l’âge adulte en étant moins en surpoids, afin de diminuer les risques de développer des complications métaboliques, cardiovasculaires, hépatiques ou de l'hypertension artérielle notamment. 

Dernière mise à jour : 14/05/2024
Relais pour la vie 2024 à Seraing

Relais pour la vie 2024 à Seraing

Venez supporter notre équipe d'oncologie " Yes, CHU Care " et rencontrez nos soignants référents loin du milieu hospitalier !

Les Rencontres 2024 du Rehab-Lab à Liège

Les Rencontres 2024 du Rehab-Lab à Liège

Mettre l’ingéniosité des Fab Lab au service des personnes porteuses de handicap pour améliorer leur quotidien