Suivi sérologique Echinococcus multilocularis

1 - Tests utilisés

Pour le suivi de l’échinococcose alvéolaire, une association de deux tests ELISA ciblant respectivement les IgG anti-Em2/rEm18 et les IgG anti-rEm18 est utilisée. Le western blot est également employé pour le suivi de l’activité parasitaire d’E. multilocularis pour les patients sous traitement médicamenteux depuis  24 mois. 

2 - Description des tests

  1. ELISA IgG anti-E. multilocularis Em2/rEm18 + ELISA IgG anti-E. multilocularis rEm18 : Association de deux tests ELISA détectant respectivement dans le sérum humain les IgG dirigés contre les  antigènes recombinants Em2 et rEm18 ou seulement l’antigène recombinant Em18 (rEm18) spécifiques d’E. multilocularis. Ces derniers permettent de suivre la décroissance du titre d’anticorps qui sont les témoins d’une activité parasitaire chez des patients atteints d’une échinococcose alvéolaire et sous traitement par benzimidazolés. Ce suivi a donc pour intérêt soit d’évaluer l’efficacité́ du traitement afin de détecter une éventuelle reviviscence de l’infection soit de suivre un patient dont les lésions sont à priori calcifiées et sans activité métabolique parasitaire. Une évolution favorable est validée lorsque l’index est inférieur à 0.6. Toute élévation doit faire l’objet d’une nouvelle évaluation par imagerie. 
  2. Western blot : détection qualitative des IgG dirigés contre des antigènes spécifiques à E. granulosus, E. multilocularis et communs au genre Echinococcus sp. Il repose sur l’utilisation d’une membrane de nitrocellulose sur laquelle sont immobilisés différents antigènes. L’interprétation est rendue en tenant compte du poids moléculaire de(s) bande(s) apparue(s). 

3 - Critères de réalisation des tests

  1. ELISA IgG anti-E. multilocularis Em2/rEm18 + ELISA IgG anti-E. multilocularis rEm18
    Cette combinaison de tests est réalisée pour le suivi des patients atteints d’une échinococcose alvéolaire et sous traitement par benzimidazolés.  Il est réalisé tous les 3 mois la première année du traitement, puis à 6 et 12 mois la seconde année. À l’heure actuelle, il n’y a pas  de guidelines publiées sur le suivi de l’échinococcose alvéolaire si ce n’est une recommandation de test à deux ans post traitement après une chirurgie (Wen H. et al 2019).
  2. Western Blot 
    Le western blot est réalisé 2 ans après le début du traitement médicamenteux.  

4 - Type d’échantillon

Type et volume d’échantillon : sérum, minimum 3-5 mL
Conditions de conservation : le sérum est conservé à une température comprise au minimum entre 2-8°C avant envoi au LNR.

5 - Instructions d’envoi

L’envoi de l’échantillon doit être effectué dès que possible. 
Pour le sérum, il est préconisé de le transporter à une température comprise entre 2 et 8°C. 
L’étiquetage et les conditions conformes aux règles concernant les échantillons infectieux, le récipient et l’emballage sont d’application.

6 - Délai pour recevoir les résultats

Les tests sont réalisés 1 fois par semaine. Les résultats sont disponibles le jour même ou une semaine plus tard en cas de contrôle nécessaire.

7 - Communication des résultats

Les résultats sont communiqués via un compte-rendu papier envoyé par la poste ou par voie  électronique. Les résultats positifs sont communiqués par téléphone et faxés au clinicien ou au laboratoire sous-traitant.