Au LNR, plusieurs méthodes sérologiques et de biologie moléculaire (PCR) sont disponibles pour le diagnostic de l’échinococcose alvéolaire et kystique.

La sérologie

La sérologie est un diagnostic d’appui à la clinique, à l’imagerie et aux données épidémiologiques permettant de définir les cas possibles ou probables. 
Le LNR a établi un algorithme de diagnostic sérologique des échinococcoses afin de maximiser les chances d’une détection des anticorps recherchés. Cette procédure permet alors d’éviter les faux négatifs, mais il conduit à une utilisation plus importante de l’immunoblot qui a démontré toute son efficacité. En effet, il est parfois le seul à être positif lors du diagnostic sérologique d’une échinococcose (précisément l’échinococcose kystique de par notre expérience). 


Plusieurs types de tests sérologiques sont ainsi utilisés en parallèle, à savoir des tests immunoenzymatiques ou  chimiluminescence (méthode de dépistage et de suivi pour l’échinococcose alvéolaire) et des immunoblots tels que le western blot (utilisé à la fois comme méthode de confirmation et dépistage). 

la PCR

La biologie moléculaire, particulièrement la PCR (« Polymerase Chain Reaction ») constitue une méthode de confirmation d’une échinococcose par la détection de séquences de gènes spécifiques aux deux espèces d’Echinococcus majeures (E. granulosus sensu lato et E. multilocularis).

Nos techniques disponibles