L’Echinococcose alvéolaire ou « la maladie du renard »

mceclip0 - 2023-09-13 12h07m33s

1 - Agent causal 

L’échinococcose alvéolaire est liée à la prolifération, essentiellement dans le foie, du stade larvaire (encore appelé métacestode) d’Echinococcus multilocularis.

2 - Cycle parasitaire

L’échinococcose alvéolaire fait intervenir un cycle sylvatique dont l’hôte définitif est, en Belgique, le renard roux (Vulpes vulpes) et les hôtes intermédiaires, des rongeurs au sein desquels Arvicola terrestris et Microtus arvalis sont les espèces le plus souvent incriminées. Les chiens, et plus rarement les chats, peuvent également être des hôtes définitifs (cycle domestique). L’homme, est un hôte accidentel, et se contamine par voie féco-orale via la consommation de fruits sauvages (fraises des bois, myrtilles, mûres) ou de légumes, souillés par les déjections animales contenant des œufs. Un contact direct avec le pelage d’un animal infecté constitue également une voie de contamination pour l’homme. 
 mceclip1 - 2023-09-13 12h11m03s
Cycle sylvatique de l’échinococcus multilocularis (image du LNR)

3 - Organes touchés

L’échinococcose alvéolaire touche principalement le foie. Dans certains cas, le parasite peut atteindre le cerveau ou d’autres organes soit par contiguïté comme le poumon soit pas voie hématogène comme le cerveau, les reins ou la rate.

4 - Symptômes

Les symptômes ne sont pas spécifiques et n’apparaissent que dans la moitié des cas. Ils peuvent associer des douleurs abdominales, des vomissements, de la fatigue, des maux de tête, une toux chronique, une perte de poids et/ou un ictère. Les échinococcoses sont caractérisées par un temps d’incubation relativement long (5 à 15 ans), ce qui retarde le diagnostic de la maladie.

5 - Diagnostic

C’est la combinaison de plusieurs méthodes qui permet de poser le diagnostic: l’imagerie médicale (échographie, radiographie, tomodensitométrie), la sérologie, l’histologie et la biologie moléculaire (PCR). La pathologie est très souvent diagnostiquée de façon fortuite à cause des symptômes aspécifiques et similaires aux tumeurs hépatiques.

6 - Traitement

Avant la mise en place d’un traitement, une évaluation de l’activité métabolique et de l’étendue des lésions est nécessaire. Si celles-ci ne sont pas actives métaboliquement, et de faible taille, seul un suivi est réalisé. Dans le cas contraire, les traitements employés associent la chirurgie (radicale ou partielle),  précédée d’un ou deux mois de traitement par albendazole (ou mébendazole) et suivie d’un traitement de 2 ans. Ce traitement a un effet parasitostatique qui neutralise les lésions sans les éliminer totalement, c’est pourquoi il est prescrit à vie ou pour une longue durée. Pour les cas non opérables, seul le traitement antiparasitaire est utilisé à vie. La transplantation peut également être envisagée comme dernier recours.

7 - Répartition géographique 

D’un point de vue géographique, l’échinococcose alvéolaire touche principalement l’Europe Centrale, l’Amérique du Nord et l’Asie Centrale. Ce dernier regroupe 91% des nouveaux cas par an avec une prévalence allant jusqu’à 15% dans certains villages en Chine (Togerson et al, 2010). 

mceclip2 - 2023-09-13 12h13m35sRépartition géographique d’Echinococcus multilocularis et granulosus sensu lato. (Wen et al., 2019) 

8 - Échinococcose alvéolaire, la situation en Belgique

Jusqu’il y a peu, la Belgique était considérée comme un pays non endémique pour l’échinococcose alvéolaire. Cependant, une étude réalisée en 2008 sur des autopsies de renards (principal hôte définitif et aussi réservoir) a mis en évidence une prévalence de l’infection allant jusqu’à 60 % dans certaines régions de Wallonie. En 2022, le laboratoire de la faune sauvage a estimé la prévalence à environ 38% en Wallonie (Pr Annick Linden). Depuis les années 1990, des cas autochtones humains d’échinococcose alvéolaire ont été traités en Belgique. Depuis, plus d’une quarantaine de patients atteints  d’échinococcose alvéolaire ont été pris en charge au CHU de Liège. Et de plus en plus de cas sont détectés chaque année grâce à une meilleure connaissance de la maladie et la meilleure maitrise des tests de détection.mceclip3 - 2023-09-13 12h23m47s

Évolution des cas d'échinococcose alvéolaire en Belgique, 2010-2021. Les cas recensés avant 2021 ont été rapportés par le laboratoire de Parasitologie de l’ULB (C. Truyens).

 
En savoir plus sur l'échinococcose alvéolaire