Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 07/02/2022

Le centre d’excellence en oncologie du CHU de Liège vient d’ouvrir ses portes grâce à une mobilisation sans faille de toutes les équipes. Ce lundi 7 février marque précisément le début de l’activité pour la radiothérapie et la médecine nucléaire. Les autres disciplines se déploieront ultérieurement. Pour le CHU de Liège, cette avancée majeure concrétise aussi une prise en charge encore plus qualitative, individualisée et humaine, dans un cadre parfaitement adapté au bien-être de chaque patient.

Ce lundi, le premier patient arrive dans l’Institut de Cancérologie Arsène Burny. C’est non seulement un atout de taille pour le CHU de Liège qui est déjà un centre d’excellence reconnu dans de très nombreux secteurs, mais également une excellente nouvelle pour les patients habitant notamment notre région.
Quelques jours seulement après la journée mondiale contre le cancer du 4 février, cette ouverture traduit la préoccupation forte de prendre en charge, de manière holistique et optimale, une maladie qui touche malheureusement de nombreuses familles chaque année.
Cette ouverture de l’Institut de Cancérologie Arsène Burny est une première étape dans la poursuite de l’excellence en oncologie au CHU de Liège. Une avancée importante pour les patients et qui met en lumière l’excellence, le dynamisme et la ténacité de toutes les équipes médicales, paramédicales, administratives, techniques et logistiques du CHU de Liège.

Technologie de pointe, bien-être du patient et des équipes

Ultramoderne, l’Institut intègre l’excellence et les technologies de pointe dans une architecture très aérée et lumineuse, pensée et adaptée aux besoins des patients et du personnel. La volonté des concepteurs est de proposer des espaces dans une logique « Environnement Healing », cet « environnement qui contribue à soigner ». Les technologies proposées constituent de réelles avancées pour le patient (p.ex. via l’application de techniques moins invasives), ainsi que pour les professionnels de santé autour du patient (p.ex. grâce à des équipements permettant la plus grande précision).

Expertise renouvelée et de nouvelles machines

Un état d’esprit et une approche qui est confirmée par le Pr. Philippe COUCKE, Chef du service de radiothérapie : « Depuis l’origine du projet, notre volonté est de rassembler autour du patient les meilleures techniques, en un lieu unique. Nous sommes vraiment fiers aujourd’hui de proposer aux patients de nouvelles machines répondant à de normes de pointe. A côté de la technique, nous sommes extrêmement attentifs à la sécurité et au confort du patient et de nos collaborateurs. »

L’imagerie à la pointe et unique en Wallonie

De son côté, la médecine nucléaire et l’imagerie bénéficient aussi de nombreuses nouveautés comme nous l’explique le Pr. Roland HUSTINX, chef du service de médecine nucléaire et d’imagerie oncologique: « Il s’agit d’une approche originale qui met au premier plan la dimension oncologique dans les techniques d’imagerie médicale. Nous disposons d’un plateau complet d’imagerie, disposant de toutes les modalités (IRM 3T, CT double énergie avec les derniers développements d'intelligence artificielle, US haute résolution, table Rx polyvalente). Les radiologues ont tous la compétence oncologique dans leur domaine propre (ORL, onco-gynéco, neuro-onco, total body, etc.). S’agissant de la médecine nucléaire, nous proposons une imagerie plus résolutive, plus rapide et moins irradiante. »

Cette réflexion sur les soins amène l’Institut à devenir un acteur de pointe de la Région : « De façon assez unique en Wallonie, l’ensemble des ressources, technologiques et humaines, sont concentrées en un lieu unique, et spécifiquement organisées de façon à optimiser la prise en charge du patient oncologique. »

Contacts presse

Delphine GILMAN – 0494/ 54 96 32 - Cliquez ici pour afficher l'email