Covid safe ticket obligatoire

À partir du lundi 1er novembre, et jusqu’au 15 janvier 2022, le covid safe ticket (CST) est d’application au CHU de Liège, comme dans tous les autres hôpitaux wallons.

Les visiteurs des patients hospitalisés doivent obligatoirement présenter, à chaque visite, leur covid safe ticket valide pour pouvoir entrer. Des contrôles sont organisés aux entrées de nos différents sites. Concrètement, vous devez obligatoirement y présenter votre CST ainsi qu’une pièce d’identité avec photo (carte d’identité, permis de conduire, passeport…). Notre personnel est habilité à vous demander une pièce d'identité pour authentifier votre CST et à vous refuser l’accès à l’hôpital en cas de non présentation d’un de ces documents.

Les patients ne devront jamais présenter leur CST.

Les accompagnants de patients venant en policliniques, aux urgences, en acte technique (imagerie médicale, plateau d’endoscopie,…) ou à l’hôpital de jour ne devront pas présenter leur CST.

Le personnel n’est pas non plus soumis à cette obligation.

Des panneaux indiquant les points de contrôle sont installés aux entrées des différents sites :  Sart Tilman, ND des Bruyères, Ourthe-Amblève, CNRF et le home de Seny.

Ces mesures s’ajoutent aux règles spécifiques en vigueur à l’hôpital et ne remplacent pas celles-ci.

Le PORT DU MASQUE reste obligatoire partout en nos murs ainsi que la DISTANCIATION PHYSIQUE.

Nous mettons tout en œuvre pour assurer au maximum la sécurité de toutes et tous, dans le respect des règles édictées. Merci d’avance à chacun d’y contribuer. 

CST-banniere 851 x 310

FAQ

1) Est-ce que je dois présenter mon CST dans TOUS LES HOPITAUX ?

Oui, si vous êtes visiteur (dès 12 ans) d’un patient hospitalisé. Tous les hôpitaux en région wallonne sont concernés, tant les hôpitaux universitaires que généraux, spécialisés ou psychiatriques ainsi que les centres de revalidation et les maisons de repos et de soins.

2) Dois-je présenter un CST pour bénéficier de SOINS ou d’une CONSULTATION dans l’hôpital ?

Non.

3) Qui DOIT présenter un CST ?

Il est attendu de chaque visiteur d’un patient hospitalisé (dès 12 ans) qu’il présente un CST pour entrer dans un hôpital.

4) Dans quels cas NE dois-je PAS présenter de CST pour rentrer dans un hôpital ?

Les visiteurs de patients hospitalisés :

  • De moins de 12 ans accomplis au moment du contrôle
  • Les parents d’un enfant (hospitalisé) de moins de 16 ans
  • Les visiteurs de patients en fin de vie, en glissement, à besoins spécifiques, sur base d’une appréciation du médecin responsable du patient dans le service
5) POURQUOI présenter un CST pour visiter un patient hospitalisé ?

Le covid safe ticket est un outil de gestion du risque sanitaire complémentaire à la vaccination et aux mesures d’hygiène (désinfection des mains, port du masque, distanciation physique…). Il a pour objectif de protéger les patients hospitalisés, par définition plus fragiles.

A l’hôpital, l’obligation pour les visiteurs de présenter un CST doit contribuer à renforcer les barrières limitant l’entrée et la circulation du virus dans l’institution.

6) Si je présente un CST, puis-je arrêter de PORTER UN MASQUE dans l’hôpital ?

Non.

A l’hôpital, l’obligation pour les visiteurs de présenter un CST ne s’accompagne PAS d’un assouplissement quelconque en ce qui concerne les gestes barrières d’application.

Vous devez respecter les autres mesures de protection qui vous sont demandées.

7) En tant que visiteur, dois-je présenter un CST lors de CHAQUE VISITE à l’hôpital ?

Oui lors de chaque visite au patient.

8) Est-ce que l’hôpital est OBLIGE de me contrôler ?

Les institutions ont une obligation de mettre en place un contrôle.

Les visiteurs ont une obligation de montrer leur CST et une pièce d’identité avec photo, et ne pas entrer sans CST.

9) Est-ce que le contrôleur va tout savoir sur mon état de santé ? Est-ce que c’est ENREGISTRE ?

Aucun enregistrement de données liées au CST des visiteurs n’est autorisé. Le contrôleur voit seulement si vous pouvez entrer ou pas (écran vert ou écran rouge sur son lecteur).

Le contrôleur ne saura pas si votre statut est lié à un vaccin, à un test covid, etc.

10) Qu’est-ce que je risque SI JE REFUSE de me faire contrôler ou que je passe sans être contrôlé ?

Des sanctions pénales sont prévues. Sont punissables d’une amende de 50 à 500 € les visiteurs :

  • qui ne présentent pas spontanément leur CST à l’entrée
  • qui n’auront pas laissé contrôler leur CST et seront rentrés dans l’institution
  • qui auront déjoué/fraudé le contrôle ou qui auront forcé l’entrée sans CST.

En cas de non-respect de ces règles par un visiteur, la direction de l’établissement peut contacter la police pour le signaler.

11) Est-ce que le CST met fin aux AUTRES MESURES de restriction des visites dans les hôpitaux ?

Non. Dans le cadre d’une épidémie telle que le COVID, les médecins chefs des hôpitaux peuvent prendre des mesures de limitation des visites et ces limitations ne sont pas levées avec l’arrivée du CST. Le CST est une mesure supplémentaire.

5.338 appels par jour au call center !

5.338 appels par jour au call center !

C’est le nombre d’appels traités en moyenne chaque jour par l'Accueil Patient du CHU de Liège.