Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

WearIT4Covid est un projet développé dans le cadre de projet européens de recherche.

wearIT4covid logo (1)

Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie. L'Union européenne investit dans votre avenir.

Lors de la première vague du COVID-19 en Europe, les hôpitaux ont été confrontés à une demande importante de lits (USI) et à une charge de travail élevée pour le personnel dans des circonstances difficiles. La maladie s'est révélée imprévisible et variées dans sa manifestation et son évolution. De plus elle nécessite un long séjour à l'hôpital. Les patients atteints de COVID-19 se détériorent généralement très rapidement, laissant peu de temps pour initier une thérapie (oxygène) et préparer les patients et leurs proches à une éventuelle admission aux soins intensifs.
Objectif du projet

Les professionnels de la santé ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas se fier aux signes cliniques pour prédire la détérioration et prendre des décisions médicales. Les services de soins infirmiers généraux ne sont pas équipés pour une surveillance poussée; la norme de soins consiste à mesurer manuellement de manière intermittente les signes vitaux seulement 1 à 3 fois par jour. Cependant, une mesure continue est cruciale pour la détection précoce de la détérioration ainsi que pour minimiser les contacts physiques indésirables. En particulier, la fréquence respiratoire, la saturation en oxygène, la fréquence cardiaque et la variabilité sont identifiées comme des paramètres importants dans le COVID-19. En prévision d'une deuxième épidémie potentielle du COVID-19, une aide à la décision pour une decision rapide vers des soins moyens ou intensifs est nécessaire de toute urgence.

Le besoin de surveillance continue des signes vitaux en milieu hospitalier a déjà été abordé dans le projet Interreg EMR wearIT4health, dans lequel un prototype de système d'aide à la décision au niveau de la disponibilité technologique (TRL) 5 a été développé et est actuellement testé dans les hôpitaux.

Cela consiste en :
  1. Un appareil de surveillance continue portable mesurant: ECG et PPG (pour déterminer la la fréquence respiratoire, la saturation en oxygène, la fréquence cardiaque et la variabilité, la pression artérielle), l'activité et la température ;
  2. Des algorithmes qui, sur la base de ces paramètres, estiment les scores d'alerte précoce pour soutenir les professionnels de la santé dans leur pratique quotidienne
  3. Une plate-forme de surveillance pour intégrer les paramètres de l'appareil dans les systèmes informatiques de l'hôpital pour être visualisés et utilisés par les professionnels de la santé
Responsable

Michel RAZE
Service des Applications Informatiques (SAI)

Les co-financeurs

Pas de cofinancement. 90% par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Les partenaires

wearit4health-Projet de recherche-Interreg-banniere1140x200

Interreg V subsidy
  • Total eligible costs: € 1.076.230,94
  • ERDF-contribution: € 968.607,84

.Site du projet

.Page dédiée sur le site d'interreg