Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Bannière psychoL'approche thérapeutique peut comprendre : des traitements pharmacologiques ciblés (médicaments), en fonction du type de douleur et de la tolérance du patient, diverses techniques spécifiques, l'approche psycho-éducative, l'apprentissage d'autohypnose/autobienveillance pour les patients qui souhaitent une participation active à leur traitement et la rééducation fonctionnelle.

Approche psycho-éducative

Inspirée des théories cognitivo-comportementales. Elle vise à la modification des comportements et/ou à la restructuration cognitive des pensées dysfonctionnelles (ex : catastrophisme) afin d’optimaliser la gestion et diminuer la perception de la douleur chez le patient. Cette approche permet aussi d’amener une reprise du contrôle du patient sur le symptôme douloureux (empowerment). 

Des séances de soutien psychoéducatif en groupe sont organisées pour une meilleure gestion du problème "douleur", animées par un/une psychologue, qui se basent sur la psycho-éducation et qui a pour objectif de faciliter l'adaptation volontaire de comportements conduisant à la santé (ref Green et al 1980) et d'augmenter les connaissances du patient sur sa problématique douloureuse.

L'objectif est, à travers des informations et les échanges entre les patients participant à ces séances de groupe, d'améliorer d'une part leurs connaissances sur la douleur, et d'autre part leur répertoire de stratégies d'ajustement à cette même douleur et, par là, leur qualité de vie (ref Deccache et al 2010)

Il s'agit de proposer une reformulation des attentes, des représentations, des croyances et des peurs de chaque patient, mais aussi de favoriser l'observation thérapeutique des patients et de les rendre actifs dans leur traitement (ref Coichard et al 2003).

Les psychologues proposent 5 séances aux patients, à raison d'une séance de 2 heures par semaine, au cours desquelles différents thèmes en relation avec la douleur sont abordés (définition de la douleur, gestion de la douleur, le stress, etc …). À la suite des séances de soutien psychoéducatif, un nouveau rendez-vous médical est donné au patient afin d’évaluer sa situation douloureuse et envisager avec lui différentes pistes d’aide à la meilleure gestion du problème

Apprentissage d'autohypnose / autobienveillance

Nous proposons aux patients 8 séances, à raison d'une séance de 2 heures par mois. Cette technique se pratique en groupes de 6 à 8 personnes (5 personnes max depuis juin 2020). Le médecin ou psychologue formé à l'hypnose apprend au patient des techniques de meilleure gestion du quotidien (tâches) et réalise en fin de séance un exercice d'hypnose avec les patients, d'une durée de 15 minutes environ.  L'enregistrement de la séance, sur CD,  est remis au patient en fin de séance

Rééducation fonctionnelle

L'activité physique est essentielle et est souvent négligée par les patients présentant des douleurs chroniques.  Les patients se plaignent d'une grande fatigue et rencontrent des difficultés pour réaliser régulièrement une activité physique, même en douceur.

L’objectif est de remobiliser les différentes articulations, de lutter contre les tensions musculaires en vue de reprendre progressivement des activités physiques plus soutenues.

Tous ces programmes visent à augmenter progressivement l'endurance cardio-respiratoire et musculaire par un réentrainement progressif à l'effort, afin de mieux faire face à l'état de fatigue en améliorant les capacités fonctionnelles, en réduisant les symptômes et en améliorant la qualité de vie…