Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

En 1975, après avoir participé au Premier Congrès Mondial pour l’Etude de la Douleur, le Docteur Jean-Claude Devoghel, Spécialiste en Anesthésie-Réanimation, crée le premier centre consacré au diagnostic et au traitement de la douleur.

L’intérêt de son initiative s’est vu confirmé par la Faculté de Médecine de l’Université de Liège qui, sur proposition du Professeur Maurice Lamy, l’a nommé médecin consultant au Service d'Anesthésie-Réanimation à l’Hôpital Universitaire de Bavière à Liège en 1979. Le Docteur Devoghel choisit alors de consacrer la totalité de son temps aux patients souffrant de douleurs chroniques, en leur prodiguant, de façon personnalisée, écoute attentive, examen soigneux, explorations judicieuses et prise en charge thérapeutique, avec la collaboration d'autres médecins spécialistes et de psychologues.

Cette approche du patient et le développement grandissant de la Clinique de la Douleur à l’Hôpital de Bavière ont convaincu la Direction du CHU de donner plus d’essor à cette activité en créant, dès 1988, le Centre de la Douleur du CHU de Liège au Sart Tilman.

Lors de l’admission à la retraite du Docteur Jean-Claude Devoghel en 2000, le Centre est coordonné par le Professeur Lamy, secondé par le Docteur Dominique Libbrecht. En 2003, la direction du centre a été confiée au Professeur Marie-Elisabeth Faymonville qui, en collaboration avec l'équipe, a développé de multiples activités, ce qui a permis à ce centre d'être reconnu comme un des sept "centres de référence pour la douleur chronique" en 2005. En 2008, le Centre de la Douleur devient un service indépendant : le service "d'Algologie - Soins Palliatifs", et il est dirigé par le Professeur Marie-Elisabeth Faymonville, qui est nommée chef de service de 2010 à 2018, date à laquelle elle est admise à la retraite.

En sa séance du 7 mars 2018, le Conseil d'Administration du CHU de Liège décide de supprimer le service d'Algologie-Soins Palliatifs et de créer un centre interdisciplinaire d'algologie, rattaché au service d'Anesthésie-Réanimation (Professeur Jean-François Brichant).