Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×
1. Inscription des candidats-receveurs auprès d’EUROTRANSPLANT et à l’I.N.A.M.I. et mise à jour des listes d’attente.
2. Information des patients sur la transplantation et sur les différentes associations qui peuvent les aider.
3. Centralisation de toutes les données administratives et médicales des patients en attente de greffe.
4. Organisation des prélèvements multi-organes locaux : 
  • Prévenu dès que la mort cérébrale du donneur est confirmée, le coordinateur s’assure que celui-ci n’est pas inscrit au Registre National comme opposé au don d’organes.
  • Il entreprend toutes les démarches médico-légales nécessaires.
  • Il demande les analyses sanguines et les examens complémentaires qui s’imposent, en collaboration avec le médecin-réanimateur qui a la charge du patient. Il centralise les résultats.
  • Il complète le dossier du donneur et communique à EUROTRANSPLANT toutes les informations utiles.
  • En accord avec les centres étrangers, il fixe un horaire de prélèvement et joue le rôle d’intermédiaire entre les éventuels visiteurs et l’hôpital du donneur.
  • Il convoque le futur greffé local, s’il n’est pas hospitalisé.
  • Il prévient anesthésistes, chirurgiens et infirmières de garde.
  • Il organise localement l’accueil du ou des équipes étrangères (cardiaque et/ou pulmonaire).
  • Il veille à ce que les organes qui ne sont pas transplantés à Liège soient expédiés, en fonction des directives d’ EUROTRANSPLANT.
  • Il transmet à EUROTRANSPLANT les données relatives à tous les organes prélevés et aux organes greffés localement.
  • Il envoie un courrier à la famille du donneur pour la remercier du geste de solidarité qui a été posé. Il écrit également une lettre au personnel médical et infirmier qui a managé le patient (Soins Intensifs et Bloc Opératoire) pour les informer de l’évolution des transplantations.
  • Organisation des transplantations quand les organes sont prélevés à distance.
  • Prévenu d’une offre de cœur, de foie, de pancréas ou de rein pour un candidat de Liège, le coordinateur contacte le médecin responsable pour accord.

En cas de greffe cardiaque, L’équipe de Liège se déplace pour effectuer le prélèvement. Le coordinateur :

  • prend contact avec le centre-donneur pour fixer l’heure d’arrivée de l’équipe
  • prélève et organise son transfert par avion, hélicoptère ou voiture rapide
  • rappelle le futur greffé et planifie son accueil au niveau du C.H.U.
  • rappelle les anesthésistes, les chirurgiens et les infirmières de garde
  • continue à assurer la liaison (par téléphone) entre le centre-donneur, l’équipe de prélèvement et l’équipe de greffe qui se trouve au C.H.U.
  • transmet à EUROTRANSPLANT les données relatives à la greffe, afin que le patient soit retiré de la liste d’attente
  • informe le centre-donneur des suites de la transplantation.

En cas de greffe de foie, le coordinateur :

  • rappelle le futur greffé et planifie son accueil au niveau du C.H.U.
  • rappelle les anesthésistes, les chirurgiens et les infirmières de garde
  • organise avec le centre donneur le transport de l’organe jusqu’au C.H.U.
  • continue à assurer la liaison (par téléphone) entre le centre-donneur, l’équipe de prélèvement et l’équipe de greffe qui se trouve au C.H.U.
  • transmet à EUROTRANSPLANT les données relatives à la greffe, afin que le patient soit retiré de la liste d’attente
  • informe le centre-donneur des suites de la transplantation.

En cas de greffe de rein ou de rein et pancréas, le coordinateur :

  • prévient, en plus, le laboratoire pour la réalisation du cross-match.
5. Organisation de réunions multi-disciplinaires.
6. Information (exposés, conférences, cours,…)
7. Facturation

Le coordinateur doit s’assurer qu’aucun des frais relatifs au maintien du donneur et au prélèvement d’organes ne soit réclamé, ni à la famille du donneur, ni à sa mutuelle. Il s’occupe également d’autres factures liées aux frais de transport des greffons, aux frais d’inscription à EUROTRANSPLANT,…

8. Centralisation des rôles de garde.
9. Statistiques.
10. Participation à des études cliniques en transplantation.