Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×
EDITORIAL - CHUchotis du jeudi n°77
Jeudi 24 février 2021

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

Quelle qu’en soit la durée, un séjour aux soins intensifs n’est jamais anodin. Il se joue dans ces unités, tant pour les patients que leur entourage ou pour les professionnels, un rapport intime à la survie d’abord, à la vie ensuite et de manière permanente à la qualité des liens qui peuvent encore être maintenus selon des modalités revisitées.

Au-delà de la vie et de la survie, la qualité de vie des patients en post soins intensifs est au cœur de nos préoccupations. La littérature scientifique met en évidence l’existence chez certains patients d’un syndrome post soins intensifs regroupant des plaintes physiques, psychologiques et cognitives, mais souligne également les leviers permettant de prévenir de tels effets en intervenant sur une série de facteurs de risque.

Au CHU de Liège, la Clinique post soins intensifs propose ainsi au patient concerné un suivi multidisciplinaire. Au cœur de l’action, une équipe médicale et paramédicale comprenant entre autres un médecin, une infirmière, un kiné, une diététicienne, des psychologues et des secrétaires pour l’accompagnement administratif.

Parce que le soin implique également une attention forte à l’autonomie des patients, l’équipe de la Clinique travaille en vue de permettre au patient de reprendre le plus rapidement et le mieux possible une place active dans sa vie sociale.

Nous faisons le point avec trois membres de cette équipe dynamique qui s'investissent par ailleurs dans leurs services de soins intensifs, le Docteur Anne-Françoise Rousseau, médecin référent, ainsi que Pauline Minguet et Camille Colson, toutes deux infirmières.

Excellente lecture,

Pierre Gillet
Directeur médical


Lire l'article du CHUchotis du Jeudi " 78 - La clinique post soins intensifs du CHU de Liège  "