EDITORIAL - CHUchotis oncologique n°10
Jeudi 24 septembre 2020

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Cher Confrère,
Chère Consoeur,

La médecine personnalisée est de plus en plus ancrée dans nos pratiques. A cela vont venir s’ajouter, les prochaines années, inéluctablement l’Intelligence Artificielle et le Big Data. Le CHU de Liège a résolument décidé de prendre le train au bon moment et a la chance d’avoir été sélectionné pour participer au projet pilote PERSIST financé par l’Union européenne.

Ce projet consiste à créer une plateforme innovante, sous forme d’application mobile, qui offre au patient un suivi personnalisé et au soignant une aide à la décision du traitement. L’objectif : améliorer la qualité de vie après un cancer, en particulier le cancer du sein et le cancer colorectal.

Seul hôpital belge retenu pour ce beau projet, le CHU de Liège débutera le test de l’application début 2021, sur 20 patients atteints d’un cancer colorectal et 20 patientes atteintes d’un cancer du sein.

Au fil des jours, les données récoltées permettront de connaître de mieux en mieux les patients et de leur proposer un suivi personnalisé en fonction de leurs besoins et de leurs aspirations. Au terme du projet, les données recueillies dans les différents hôpitaux permettront de constituer des groupes de risques de récidive, et d’aider en corollaire les cliniciens dans leurs choix thérapeutiques.

Si le Covid-19 occupe aujourd’hui la majeure partie de l’espace médiatique, il est important de garder à l’esprit que le cancer frappe en Belgique plus de 70.000 personnes chaque année. Dans la foulée de la création de son Centre de rééducation après cancer, le CHU de Liège a à cœur de poursuivre ses efforts pour améliorer également la qualité de vie des ‘survivals’. Ce projet y contribue.

Excellente lecture,

Pierre Gillet
Directeur médical

 

Lire les autres CHUchotis oncologique