Chaire Hospitalo-Universitaire au CHU de Liège

Définition et contexte de la Chaire Hospitalo-Universitaire au CHU de Liège

 

En tant qu’hôpital académique, le CHU de Liège a, dans ses missions, de proposer et de prodiguer aux patients des soins de pointe et de qualité, de former les étudiants en médecine et le personnel soignant et de contribuer aux progrès de la médecine par des projets de recherche clinique et translationnelle.

Dans ce contexte, le CHU de Liège désire favoriser le partenariat avec l’industrie pharmaceutique et l’industrie de technologie médicale, par la création de Chaires spécifiques par lesquelles le partenaire industriel soutient un service clinique ou un ensemble de services cliniques dans le cadre de ses missions de soin, de recherche et d’enseignement.

La mise en place d’une telle Chaire Hospitalo-Universitaire répond à des principes et des règles simples et transparentes, qui ont été établies par l’institution.

Règles pour la mise en place d’une Chaire Hospitalo-Universitaire au CHU de Liège

 

  • La proposition de création d’une Chaire Hospitalo-Universitaire au CHU de Liège peut venir soit d’un ou de plusieurs services cliniques du CHU de Liège, soit d’un partenaire industriel.

  • Le partenaire industriel désireux de mettre en place ce type de Chaire Hospitalo-Universitaire doit solliciter le ou les services avec lesquels il désire mettre en place ce partenariat.

  • Le projet doit être conçu et rédigé en toute indépendance par le ou les services cliniques. Il doit comprendre des dimensions cliniques, d’enseignement et/ou de recherche et doit contribuer aux missions du CHU de Liège.

  • Le projet de partenariat doit être validé par le conseil de concertation médical de l’institution. Celui-ci peut refuser un projet de partenariat s’il est contraire aux valeurs et aux missions de l’institution, ou si sa qualité est jugée insuffisante.

  • La Chaire peut être annuelle mais est de préférence d’au moins trois ans. Le montant financier annuel est proposé par le partenaire industriel et doit permettre la réalisation du projet. Le montant financier dévolu au projet est versé sur un compte non budgétaire spécifique du projet au CHU de Liège.

  • Le projet doit être développé par le service bénéficiaire dans les contraintes de temps définies et un rapport annuel des activités réalisées à l’aide du financement sera remis au partenaire industriel, décrivant l’utilisation qui a été faite des montants financiers mis à disposition.

  • Le soutien du partenaire sera mentionné dans toute publication générée par le projet et l’existence de la Chaire sera rendue publique via le site internet du CHU de Liège.