Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

EDITORIAL - CHUchotis du jeudi n°63
(Mardi) 31 décembre 2019

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

En Belgique, un jeune sur cinq boit régulièrement de l’alcool avant 16 ans. C’est trois fois plus que dans les pays voisins. En 2018, les hôpitaux belges ont accueilli, en moyenne , six adolescents âgés de 12 à 17 ans par jour pour cause d’abus d’alcool. Parmi eux 116 enfants de 12 ans !

Le Dr Sophie Laguesse mène des recherches sur le sujet. Après sa licence en Sciences biomédicales à l’ULiège, elle a poursuivi avec un doctorat en Neurobiologie du développement au GIGA-Neurosciences et enchaîné avec un post-doctorat de trois à San Francisco pour étudier les mécanismes de l’addiction à l’alcool.

Le résultat de ses recherches est clair : il ne faut pas consommer d’alcool avant 21 ans !

L’addiction est le résultat d’un combat entre deux régions du cerveau : le striatum et le cortex préfrontal. La consommation d’alcool active le striatum. Et le cortex préfrontal, qui est la dernière région du cerveau à arriver à maturité au-delà de 20 ans, est chez les jeunes trop faible pour résister. « Tant que cette période de maturation n’est pas pleinement achevée, la consommation d’alcool peut endommager le développement du cortex préfrontal de manière irréversible. C’est pour cela qu’un adolescent qui boit régulièrement risque fort de devenir alcoolique à l’âge adulte » conclut Sophie Laguesse.

Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion de la découverte de l’alcool chez les jeunes. L’encourager est donc une très mauvaise idée…

Les destinataires de ce «Chuchotis du jeudi », exceptionnellement envoyé un mardi pour précéder le réveillon, ont tous plus de 21 ans. Le verre est donc bienvenu… avec modération.  Je vous souhaite, au nom de la Direction médicale du CHU de Liège, une heureuse année 2020.

Pr. Pierre Gillet
Directeur médical

 

Lire les autres CHUchotis du jeudi