Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

EDITORIAL - CHUchotis oncologique n°15
Jeudi 31 janvier 2019

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

Le cancer touche près de 70.000 personnes chaque année en Belgique. La médecine ne réussit pas encore à tous les guérir mais grâce notamment à l’immunothérapie, elle permet des survies plus longues avec une meilleure qualité de vie : pour certains, l’espérance de vie qui était de 6 mois il y a quelques années est passée à 5 voire 6 ans.

La maladie est de plus en plus régulièrement considérée comme chronique et cela n’est pas sans conséquences. Avant, le questionnement du patient portait très souvent sur la mort ou la peur les soins palliatifs. Aujourd’hui c’est plutôt : « comment vais-je apprendre à vivre avec cette maladie chronique ? ».

A l’occasion de la journée mondiale du cancer le 4 février prochain, nous vous proposons en janvier quatre newsletters thématiques.

Après avoir abordé l’onco-sexologie, les espoirs de l’immunothérapie, la réinsertion professionnelle après la maladie et les bienfaits de la revalidation après cancer, nous consacrons ce numéro aux cancers féminins avec le Pr. Kridelka, chef de service en gynécologie-obstétrique et le Dr. Gennigens, oncologue. Découvrons avec eux les dernières actualités sur le cancer ovarien. En dépit des avancées en termes de prévention et de traitement, le pronostic de cette maladie reste sombre, au point de la qualifier de « tueur silencieux ».

Excellente lecture,

Pierre Gillet
Directeur médical


Lire l'article du CHUchotis oncologique Cancer ovarien, le « tueur silencieux » 

 

Cancer ovarien-cover-web-720x200