Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Description du test

 Détermination des CMI pour un ensemble d'agents antimicrobiens appartenant aux classes suivantes: bêta-lactames, macrolides, lincosamides, fluoroquinolones, tétracyclines, glycopeptides et gentamicine

  • Pour les bêta-lactames, la pénicilline est l'agent de référence pour la CMI mais un sous-ensemble recommandé de molécules et de procédures pour détecter toute réduction de sensibilité évoluent régulièrement.
  • Pour le groupe macrolides - lincosamides, les molécules habituellement utilisées sont l'érythromycine et la clindamycine.

Pour tous les isolats montrant au moins une sensibilité réduite à un macrolide et/ou à un lincosamide, identification des mécanismes de résistance aux macrolides/lincosamides (MLS) par détermination du

  • Phénotype par un test de synergie en diffusion avec deux disques (Dtest)
  • Génotype par des PCR détectant les gènes de résistance erm (modification de cible) et mef (efflux).

 

But du test

  • Confirmation de la CMI de la pénicilline (ou d'autres agents) si explicitement demandé
  • Détermination de la CMI de la pénicilline dans le cas d'une sensibilité réduite observée dans un laboratoire de routine
  • Recherche et identification de toute souche confirmée avec une CMI pour la pénicilline ≥ 0,25 mg/L ou le diamètre d’inhibition < 18 mm pour une investigation complémentaire
  • Chaque année, analyse des profils de sensibilités aux antibiotiques et de leur évolution sur toutes les souches isolées d’infections invasives et des souches appartenant à d’autres sous-ensembles spécifiques utiles à titre de comparaison
  • Analyse de l’évolution des types de résistance aux macrolides/lincosamides (constitutive/inductible) et de la distribution des gènes de résistance pour toutes les souches résistantes aux macrolides/lincosamides isolés d’infections invasives et des souches appartenant à d’autres sous-ensembles spécifiques utiles à titre de comparaison
  • Recherche et identification de l’émergence de nouveaux phénotypes/génotypes de résistance aux macrolides/lincosamides pour investigation complémentaire

Tous ces résultats seront résumés dans un rapport global, ou ils seront stratifiés et comparés selon le type de patients (isolats provenant de nouveau-nés, d’adultes présentant une infection grave et isolats du tractus génital et du rectum de patients colonisés).

 

Critères pour effectuer ce test

  • Toute souche isolée d’un prélèvement clinique et avec une sensibilité réduite à la pénicilline, c’est-à-dire : CMI pour pénicilline ≥ 0,25 mg/L ou diamètre d’inhibition < 18 mm
  • Toute souche isolée d’un prélèvement clinique et présentant un phénotype atypique de résistance à la clindamycine: « clindamycine R et érythromycine S ».
  • Souches de SGB isolées de sites normalement stériles ou de sites profonds lors d’une infection invasive et envoyées régulièrement au CNR pour le typage du CPS et autres surveillances.
  • Souches de SGB isolées de porteurs sains dans le cadre d’un protocole spécifique de surveillance

 

Instructions sur l'échantillon

Souches de SGB à envoyer régulièrement au CNR Toute souche isolée d’un prélèvement clinique et avec une sensibilité réduite à la pénicilline, c’est à dire : CMI pour pénicilline ≥ 0,25 mg/L ou diamètre d’inhibition < 18 mm (résultat observé initialement à communiquer) Toute souche isolée d’un prélèvement clinique et présentant un phénotype atypique de résistance à la clindamycine : clindamycine R et érythromycine S (résultat observé initialement à communiquer) Conditions de conservation : les souches peuvent être conservées une semaine à T° ambiante ou réfrigérées à 2-8°C sur agar au sang non sélectif, ou peuvent être congelées dans un milieu protecteur (lait écrémé, ou bouillon non sélectif nutritif + 10 % de glycérol).

 

Instructions sur le transport

  • Une sous-culture fraîche sur gélose au sang ou une inoculation massive en profondeur dans une gélose nutritive ou une sous-culture pure fraîche et abondante récoltée sur un écouvillon avec son milieu de transport.
  • Aussi rapidement que possible à T° ambiante, dans les 72 heures après la préparation.
  • Etiquetage et conditions conformes aux règles concernant les échantillons infectieux – récipient/emballage étanche.

 

Demandes non acceptées

Les critères suivants serviront à rejeter un échantillon :

  • En dehors des critères de sélection,
  • fuite du milieu de transport,
  • échantillon non identifié,
  • champs obligatoires sur le formulaire de demande incomplètement remplis,
  • conditions évidentes de conservation ou de transport inappropriées

 

Délai pour recevoir les résultats

  • Délai pour la vérification et confirmation d'une CMI pour la pénicilline (ou un autre agent) si explicitement demandé : 2-5 jours ouvrables.
  • Délai pour la détermination des CMI pour la surveillance : 2-5 jours ouvrables ou effectué par série au moins deux fois par an.
  • Délai de détermination du phénotype de résistance MLS : 2-5 jours ouvrables ou effectué par série au moins deux fois par an.
  • Délai pour la détermination du génotypes MLS : effectué par série au moins deux fois par an.

 

Communication des résultats des tests

Compte-rendu papier par la poste ou compte-rendu électronique pour la demande de confirmation de la CMI.

Tous les résultats disponibles résumés dans le rapport annuel