Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Description du test

 Actuellement 10 polysaccharides capsulaires (CPS) sont décrits : Ia, Ib, II à IX. Un très faible pourcentage de souches reste non typable.

Le sérotypage détermine le phénotype tel qu'exprimé dans la capsule, alors que le génotypage détermine la présence de gènes codant pour le CPS. Un gène peut être présent, mais pas nécessairement exprimé. Les conditions de croissance peuvent modifier la longueur et la quantité de CPS détectable. Habituellement, le typage commence par le sérotypage; lorsque les résultats sont négatifs ou non concluants, le génotypage est effectué a - Sérotypage CPS : méthode d'agglutination avec latex spécifiques.>b - Génotypage CPS : 1 ou 3 PCR multiplex différentesLa distribution des sérotypes varie géographiquement, selon le type de maladies et selon l'âge du patient. Dans la perspective d’une future vaccination, la surveillance de la distribution des types capsulaires s’impose.

 

But du test

 Typage des CPS

  • Des souches envoyées au CNR pour le typage des CPS
  • Des souches isolées dans le cadre de la surveillance épidémiologique et microbienne des infections invasives à SGB et des porteurs sains de SGB
  • Des souches appartenant à une épidémie suspectée
  • Des souches cultivées dans le cadre de validations techniques

 

Critères pour effectuer ce test

  •  Souches de SGB isolées de sites normalement stériles ou de sites profonds lors d’une infection invasive et envoyées régulièrement au CNR à des fins de typage du CPS et de surveillance.
  • Souches de SGB isolées de porteurs sains dans le cadre d’un protocole spécifique de surveillance
  • Les colonies de SGB probables isolées sur des milieux solides dans le cadre d’un protocole de validation de nouveaux tests de diagnostic / milieu de culture
  • Ensemble de souches de SGB isolées de divers prélèvements pendant une suspicion d’épidémie et envoyées après un contact avec le CNR.

 

Instructions sur l'échantillon

 Souches de SGB à envoyer régulièrement au CNR

  • Toutes les souches provoquant des infections invasives : infections néonatales, morts in utero, infections chez les patientes enceintes et chez les patients en dehors d’une grossesse.
  • Souches isolées d'hémoculture, de liquide céphalo-rachidien, de liquide synovial ou de tout autre site normalement stérile
  • Pour les infections néonatales, si possible, envoyer aussi la souche isolée de la mère (à partir d’un frottis vaginal/rectal ou de lait maternel).
  • Sous condition : en cas de suspicion d’une infection grave, les souches isolées d’urine, du tractus respiratoire inférieur et de plaie.
  • Souches de SGB isolées de porteurs sains et à la demande du CNR en accord avec un protocole spécifique de surveillance.
  • Si suspicion d'épidémie, ensemble de souches provenant de patients différents.

Conditions de conservation : les souches peuvent être conservées une semaine à T° ambiante ou réfrigérées à 2-8°C sur agar au sang non sélectif, ou peuvent être congelées dans un milieu protecteur (lait écrémé, ou bouillon non sélectif nutritif + 10 % de glycérol).

 

Instructions sur le transport

 Une sous-culture fraîche sur gélose au sang ou une inoculation massive en profondeur dans une gélose nutritive ou une sous-culture pure fraîche et abondante récoltée sur un écouvillon avec son milieu de transport.

Aussi rapidement que possible à T° ambiante, dans les 72 heures après la préparation. Etiquetage et conditions conformes aux règles concernant les échantillons infectieux – récipient/emballage étanche>

 

Demandes non acceptées

 Les critères suivants serviront à rejeter un échantillon :

  • >en dehors des critères de sélection,
  • fuite du milieu de transport,
  • échantillon non identifié,
  • champs obligatoires sur le formulaire de demande incomplètement remplis,
  • conditions évidentes de conservation ou de transport inappropriées

 

Délai pour recevoir le résultat

 Délai d’obtention d’un résultat de sérotypage : 10 jours ouvrables

-Délai d’obtention d’un résultat de génotypage : 1-4 semaines, effectué par série au moins une fois par mois

 

Communication des résultats des tests

 Compte-rendu papier par la poste ou compte-rendu électronique.

Tous les résultats disponibles résumés dans le rapport annuel.