Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Réadaptation neuro-locomotrice pluridisciplinaire pour patients hospitalisés (revalidation hospitalière)

Avec ses 40 lits dotés des dernières technologies, le plateau d’hospitalisation accueille des patients référés au CHU par des hôpitaux belges ou étrangers.

Il peut s’agir de patients souffrant de lésions neurologiques graves (AVC, trauma crânien, blessure médullaire) ou de personnes polytraumatisées (notamment suite à un accident de la route).

Les équipes, pluridisciplinaires, travaillent de manière à favoriser la récupération fonctionnelle, l’amélioration de l’autonomie et la réintégration familiale, sociale et professionnelle des patients. Chaque semaine, les médecins et les différents thérapeutes du service se réunissent afin d’évaluer les besoins du patient et redéfinir les objectifs thérapeutiques de chacun.

 

Ergothérapie

Les ergothérapeutes font partie intégrante de l’équipe pluridisciplinaire afin d’évaluer et traiter les patients. Les aider à retrouver indépendance et autonomie dans leur environnement quotidien et social sont leur objectif prioritaire.

Pour ce faire, ils travaillent dans un but fonctionnel en mettant en place différents types d’activités de la vie journalière : travail spécifique du membre supérieur, habillage, toilette, cuisine, bricolage, etc.

Dans certains cas, des aides techniques ou des adaptations seront mises en place avec le patient : orthèses, cannes, chaise roulante, évaluation et adaptation du domicile, etc.

 

Kinésithérapie

La kinésithérapie constitue une des étapes essentielles dans le processus de réadaptation du patient. Notre service accueille des patients ayant principalement des lésions orthopédiques et neurologiques.

Après un bilan minutieux, complet et informatisé, l'objectif principal de la kinésithérapie en phase d'hospitalisation est d'instaurer le traitement de rééducation optimal, et de mettre tout en œuvre pour restaurer l'autonomie maximale du patient le plus rapidement possible.

Pour y arriver, nos kinés se forment continuellement aux dernières techniques de rééducation, avec la volonté d'assurer une prise en charge adaptée à chaque pathologie (lésion médullaire, orthopédique, traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, éveil de coma, etc.).

Notre vaste salle de rééducation est équipée de matériel très récent, issu des dernières technologies et entièrement accessible pour chaque patient : piscine pour l'hydrothérapie, tapis roulants mesurant la longueur des pas et la répartition des appuis, appareil de décharge corporelle, vélos accessibles en chaise roulante, etc.

La prise en charge kiné comprend 2 séances quotidiennes, en complément aux séances des autres thérapeutes de l'équipe pluridisciplinaire.

Le patient, acteur de sa rééducation, est ainsi dans les meilleures conditions tout au long de sa réadaptation et nous veillons à instaurer une atmosphère familiale et chaleureuse au sein du service.

 

Logopédie

Au sein du service de revalidation neuro-locomotrice, les logopèdes proposent un dépistage et une prise en charge de troubles qui apparaissent suite à une lésion neurologique (AVC, traumatisme crânien, tumeur cérébrale, lésion médullaire, maladie dégénérative, etc.).

Les logopèdes assurent la prise en charge des troubles de la parole et de la fonction de communication, les troubles de la déglutition, de la voix, la rééducation post-trachéotomie, etc.

Les patients sont suivis lors de leur hospitalisation ou en ambulatoire.

 

Neuropsychologie

Au sein du service de réadaptation neuro-locomotrice, les neuropsychologues proposent une évaluation et la prise en charge des troubles cognitivo-comportementaux faisant suite à une lésion cérébrale.

Sur le plan cognitif, on note des troubles mnésiques, attentionnels ou exécutifs (trouble du contrôle). Au niveau comportemental, on retrouve des problématiques comme la désinhibition, l’apathie, l’irritabilité, la labilité émotionnelle, etc.

Les patients sont suivis en hospitalisation ainsi qu’en ambulatoire.

 

Psychologie

L’expérience de l’accident ou de la maladie est un moment de bascule, de rupture. Le cours de la vie est à la fois interrompu, dévié, modifié.

Le psychologue soutient la victime et/ou son entourage pour faire face à l’ensemble des changements consécutifs à l’accident.

Au travers d’entretiens, il examine et travaille avec eux les répercussions psychoaffectives faisant suite aux conséquences soit de l’atteinte cérébrale soit de l’atteinte médullaire ou de toutes autres lésions du corps.

Après cet événement-là, le patient ne sera plus ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre.

La revalidation convoque la créativité et l’inventivité de chacun.

 

Educateur

L’intervention de l’éducateur en revalidation se fait à plusieurs niveaux et varie selon la pathologie. Elle est toujours tournée vers l’autonomie du patient et sa resocialisation.

Des mises en situations extérieures permettent d’évaluer le degré d’autonomie et l’acceptation du handicap face aux difficultés d’une vie en société.

Dès l’arrivée du patient, les jeux et l’animation sont les premiers outils de socialisation.

L’adaptation informatique et l’accessibilité aux nouvelles technologies permettront aux pathologies les plus lourdes d’améliorer l’autonomie. L’utilisation de contrôle d’environnement, de tracker, de souris adaptée, de contacteur est aussi le travail quotidien de l’éducateur en revalidation.

 

Assistants sociaux

Les assistants sociaux sont disponibles pour aider le patient à résoudre tout problème lié à son hospitalisation. Cela comprend les démarches liées aux assurances, aux mutuelles, aux transports adaptés, à la reconnaissance du handicap, aux avantages sociaux ou financiers, aux CPAS, aux maisons de repos, aux aides à domicile.

En collaboration avec l'ergothérapeute, les assistants sociaux feront les démarches auprès de l'AviQ (Agence pour une vie de Qualité) pour les aménagements de domicile. Elles organiseront également la sortie de l'hôpital.

Un trajet de soins entre le traitement en kinésithérapie hospitalière et ambulatoire est possible dans les différents domaines de compétences sur les différents sites. Celui-ci est facilité par le travail en équipe des kinésithérapeutes hospitaliers et ceux de polyclinique.