Programme de revalidation multidisciplinaire

La Clinique du Dos du CHU de Liège propose, depuis 2004, un programme de revalidation multidisciplinaire destiné aux patients souffrant de douleurs lombaires, dorsales ou cervicales chroniques (plus de 3 mois) et assuré par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins spécialistes en médecine physique, de kinésithérapeutes, thérapeutes manuels, psychologues, ergonomes et ergothérapeutes. A partir de mars 2017, les patients souffrant de douleurs cervicales seront intégrés dans un groupe spécifique de façon à leur proposer une prise en charge encore plus adaptée.

Le programme proposé au CHU de Liège répond aux recommandations internationales concernant la prise en charge des lombalgies et cervicalgies et a fait la preuve de son efficacité (diminution de la douleur, amélioration de la qualité de vie, amélioration des performances physiques ; voir ce lien).

 

Caractéristiques du programme

Pour qui ?  

Le programme est destiné aux patients souffrant de douleurs lombaires, dorsales ou cervicales chroniques (plus de 3 mois) et aux patients ayant subi une chirurgie du dos récente (<3mois).

Dans tous les cas, il est nécessaire de disposer d’une prescription médicale d’un médecin spécialiste (physiothérapeute ou rhumatologue).

Pour une consultation chez un médecin spécialiste, veuillez contacter le  +32 (0)4 242 52 52


Combien de séances ?  

Le programme se compose de 36 séances de 2h (2 fois par semaine)


Coût des séances ?

Il est d’environ 7 euros/séance à charge du patient sauf exception (ex. : patient OMNIO).


Contenu des séances ? 

Séances d’évaluation

cliniquedudos-indivLe programme débute par deux séances d’évaluation.

L'une consiste en une évaluation kinésithérapeutique comportant différents questionnaires (permettant notamment de quantifier l’intensité de la douleur et les répercussions de celle-ci) et un bilan physique; ce dernier est destiné à évaluer l’endurance cardio-respiratoire, la mobilité du tronc ainsi que la force et l’endurance des muscles du tronc (notamment à l’aide de dynamomètres spécifiques) de façon à individualiser votre prise en charge.

La seconde séance d'évaluation est destinée à rechercher la présence de facteurs psychosociaux pouvant favoriser la persistance de la douleur.

Deux autres séances d’évaluation kinésithérapeutique seront réalisées dans le cadre du programme (au milieu et à la fin de celui-ci) de manière à suivre vos progrès au cours de votre prise en charge.


→ cliniquedudos-education Séances éducatives

Après la première séance d’évaluation, le programme débute généralement par 9 séances éducatives théoriques et pratiques qui se déroulent les mardis et jeudis de chaque mois (+ un vendredi). Elles permettent d’aborder l’anatomie de la colonne vertébrale, la physiopathologie ou les origines du mal de dos, la neurophysiologie de la douleur, les facteurs de risque physiques et psychosociaux, l’influence du stress et des croyances, les traitements disponibles, le dos dans la vie de tous les jours, l’ergonomie, etc.


→  Séances de reconditionnement physique

cliniquedudos-collectif

 

Le programme se poursuit par 24 séances de reconditionnement physique , destinées notamment à l’amélioration de l’endurance cardio-respiratoire, du contrôle moteur, de la proprioception, de la force et de l’endurance des muscles du tronc et de la souplesse.

Une prise en charge individuellepeut également être proposée pendant ces séances aux patients le nécessitant.

 

 

→  Analyse du poste de travail (optionnel ; utilisation de 2 des 36 séances pour cette analyse)

Dans le cadre de ce programme, les patients ont la possibilité de demander l’intervention d’un ergonome de façon à réaliser une analyse ergonomique de leur situation de travail. Au cours de celle-ci, l’ergonome identifie les risques auxquels le travailleur est exposé dans le cadre de son travail ainsi que les conditions dans lesquelles celui-ci est réalisé. Sur base de cette analyse, l’ergonome réalise un rapport mettant en avant les problèmes ergonomiques à solutionner en priorité et proposant des pistes concrètes de prévention et d’amélioration des conditions de travail (exemple : adaptation du poste de travail, utilisation de moyens de manutention alternatifs, variation des tâches et activités, organisation du stockage, etc.).