Principe

L’hypnosédation est une technique pratiquée par un(e) anesthésiste.  Elle associe l’hypnose, la sédation intraveineuse consciente et une anesthésie locale du site opératoire si une chirurgie est prévue.

L’hypnose est un état de conscience modifiée dans lequel la personne vit un rapport particulier à elle-même et à son environnement.  Elle peut être définie comme un état de focalisation de l’attention.  L’anesthésiste va vous aider à accéder à cet état. Celui-ci est particulier car il est différent des états de veille et de sommeil. Ce fait a été bien démontré grâce à des IRM réalisées chez des patient(e)s en état d’hypnose. 

Il s’agit d’un état naturel que vous pouvez expérimenter spontanément dans la vie de tous les jours (par exemple, lors d’une lecture passionnante, vous êtes complètement absorbé(e) par votre livre et vous n’entendez plus ce qui se passe autour de vous.  Ou au volant de votre voiture, vous faites du pilotage automatique et vous vous étonnez du trajet réalisé, car votre esprit était ailleurs). 

L’hypnose vous permet de mobiliser des ressources personnelles afin d’atteindre un objectif : des soins, un examen, une intervention chirurgicale, de façon confortable, du début jusqu'à la fin de l'intervention. Vous en ressentirez les bienfaits également après l'intervention .

La sédation intraveineuse consciente est une technique d’anesthésie qui vous permet de bénéficier de certains examens et interventions, tout en restant calme et confortable.  Des médicaments sédatifs et/ou antidouleurs sont administrés pendant toute l’intervention, à très faibles doses.  L’hypnose permet de diminuer les doses normalement nécessaires en sédation seule, tout en autorisant la réalisation de gestes plus importants.

L’anesthésie locale, pratiquée par le chirurgien, rend insensible la peau et les tissus de la zone à opérer.

Dans le cadre de l’hypnosédation, l’objectif est de rester conscient(e) et confortable lors de certains types de chirurgie,  de certains examens ou soins.  La motivation du (de la) patient(e) (indispensable) est le plus souvent d’éviter l’anesthésie générale, d’être plus confortable, parfois juste la curiosité...

L’hypnosédation n’est pas adaptée à toutes les interventions. Il est difficile d’établir une liste exhaustive des actes possibles avec cette technique: le mieux est d’en discuter avec le chirurgien/le médecin pratiquant le geste et l’anesthésiste formé à la technique.

Par ailleurs, l’hypnose seule peut être suffisante pour certains gestes. Elle est aussi utile dans la gestion de l’anxiété, de la douleur, ...

 

En savoir plus ⇓