Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Principe

L’anesthésie rachidienne consiste à rendre insensible la moitié inférieure du corps : le bas de l’abdomen et les jambes. Classiquement, ces dernières deviennent temporairement immobiles.

L’anesthésiste injecte, dans le liquide qui entoure la moelle épinière, un anesthésique local (semblable à ceux utilisés par votre dentiste ou votre médecin traitant pour suturer une plaie) .  Ce produit  bloque à ce niveau l’information nerveuse douloureuse et motrice.  Parfois, un antidouleur peut également être injecté seul ou en association.

Ce type d’anesthésie est particulièrement adapté pour les chirurgies des jambes, les interventions urologiques ou gynécologiques ainsi que pour certaines hernies abdominales ou lors d’une chirurgie du périnée.

L'anesthésie  rachidienne peut être associée à une autre technique d’anesthésie  telle qu’un bloc nerveux périphérique , une sédation , une hypnose  ou une anesthésie générale .

 

En savoir plus ⇓