1. Qu'est-ce que l'ablation thermique par radiofréquence ?

L'ablation thermique par radiofréquence est une modalité thérapeutique qui consiste à utiliser la chaleur pour brûler les cellules cancéreuses d'une tumeur. Elle est pratiquée sous anesthésie générale et nécessite une courte hospitalisation (1 ou 2 jours). Lors de l'intervention, une fine aiguille, appelée électrode, est introduite dans la tumeur et y envoie un courant électrique (ondes radio de haute énergie) pendant environ 10 à 30 minutes. Le positionnement de l'aiguille est guidé par imagerie (échographie, IRM ou tomodensitométrie). Le courant envoyé a pour effet de chauffer les cellules cancéreuses à des températures élevées (entre 60°C et 100°C), en vue de les brûler (dans le jargon médical, on parle d'ablation). Une fois le traitement terminé, la zone traitée rétrécit progressivement et laisse place en quelques mois à du tissu cicatriciel.

L'ablation thermique par radiofréquence ne permet pas toujours de brûler toutes les cellules cancéreuses d'une tumeur. Pour certaines personnes, plusieurs séances sont parfois nécessaires.

2. Administration

L'ablation thermique par radiofréquence peut être administrée :

  • En plaçant une ou plusieurs électrodes en forme d'aiguille à travers la peau (par voie percutanée) dans la tumeur. Il s'agit de l'approche la plus courante.
  • En faisant passer les électrodes à travers la peau via un petit tube (appelé laparoscope) qui est inséré au niveau du ventre.
  • En même temps qu'une opération chirurgicale programmée pour retirer la tumeur.

3. Objectifs

L'ablation thermique par radiofréquence peut être utilisée pour traiter les tumeurs qui ne peuvent être retirées par chirurgie.

Lorsqu'elle est appliquée, l'ablation thermique par radiofréquence peut avoir pour but de :

  • Guérir le cancer.
  • Réduire la taille de la tumeur.
  • Soulager les symptômes de la maladie (traitement palliatif).

Cette modalité de traitement est principalement utilisée pour traiter certaines tumeurs du foie, des reins et des poumons. Elle est également étudiée pour une utilisation dans d'autres régions du corps.

Le recours à l'ablation thermique par radiofréquence dépend de plusieurs paramètres dont la taille et la localisation de la tumeur.

4. Associations de traitements

L'ablation thermique par radiofréquence peut être administrée seule ou en combinaison avec d'autres traitements anticancéreux tels que la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, la  radio-embolisation hépatique et la chimio-embolisation.