Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

EDITORIAL - CHUchotis du jeudi n°28
Jeudi 15 février 2018

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

GLP-AEPT.  Voilà un acronyme qui mérite d’être expliqué.  GLP est l’acronyme anglais pour « Good Laboratory Practice », traduit en français par BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire).  AEPT signifie quant à lui  « Analyses et Evaluations Précliniques et Toxicologiques »

AEPT est le nom du laboratoire du CHU de Liège qui  vient de recevoir, après 

un an de fonctionnement sous la direction du Pr. Corinne Charlier, l’accréditation « GLP ». C’est un moment important, pour cette nouvelle unité et  pour le CHU de Liège.  L’AEPT est en effet  le premier laboratoire du CHU de Liège à obtenir cette reconnaissance internationale établie par l’OCDE. Les bonnes pratiques de laboratoire forment un système de garantie de la qualité́ du mode d’organisation et de fonctionnement des laboratoires (« installations d’essai ») qui réalisent des études de sécurité non cliniques sur les produits chimiques ayant trait à la santé et à l’environnement.

Les processus de mise sur le marché d’un médicament ou de mise au point d’un complément alimentaire sont complexes. L’AEPT conduit ses études en conformité avec les directives émises par les institutions internationales (Agence Européenne des Médicaments, Food and Drug Administration, Organisation de coopération et de développement économiques,…). Quant aux études réglementaires indispensables, elles sont conduites selon les normes GLP. C’est cet agrément qui a été renouvelé au mois de septembre 2017 et qui positionne le CHU de Liège comme un acteur majeur en Belgique dans la reconnaissance des médicaments. En plus d’autres services qui sont explicités ci-dessous par le Pr. Charlier et le Dr Chiap.

Le CHU de Liège, grâce à cette reconnaissance, est à même d’offrir à ses patients des médicaments de la prochaine génération puisqu’ils sont en cours de validation.

Bonne lecture.

Pierre Gillet
Directeur médical