Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

EDITORIAL - CHUchotis du jeudi n°26
Jeudi 28 décembre 2017

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

Notre dernière newsletter de l’année 2017 est arrivée. Le regain d’intérêt pour le concept de « la qualité de vie » cette dernière décennie nous permet d’introduire la migration prochaine du centre de revalidation oncologique du service de Médecine physique au Blanc Gravier et l’intégration de son programme dans le trajet de soins du patient diagnostiqué d’un cancer. En implémentant la revalidation oncologique en son sein il y a un peu plus d’un an, le CHU se positionnait comme précurseur.

Si l’étape du traitement actif se caractérise par une morbidité physique importante,  le patient et son entourage subissent par ailleurs une pression psychique considérable, accompagnée de changements au sein du réseau social, qui influence négativement et significativement la qualité de vie. En outre, toutes les douleurs physiques et psychosociales ne disparaissent pas à l’issue de la thérapie active.

Aujourd’hui, nous avons de plus en plus recours à la revalidation sportive et au suivi psycho-éducatif dans la gestion des effets secondaires des traitements car ils induisent un impact positif au niveau de la qualité de vie (anxiété, dépression, fatigue) et au niveau des fonctions physiques et de la composition corporelle. Les résultats d’une étude INAMI à laquelle notre hôpital participa ont démontré la raison d’être de l’approche multidisciplinaire qui vise l’amélioration de la prise en charge post-traitement de ces patients et de leur qualité de vie.

Ce 26e CHUchotis du jeudi clôture donc l’année en annonçant la couleur de celle à venir : alors qu’un homme sur trois et une femme sur quatre sont confrontés à la maladie avant l’âge de 75 ans, optimaliser le bien-être du patient reste notre mission prioritaire. En 2018, un CHUchotis "Oncologique" verra le jour et viendra très régulièrement encore renforcer notre relation.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année ainsi qu’une bonne lecture,

Pierre Gillet
Directeur médical