Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

EDITORIAL - CHUchotis du jeudi n°21
Jeudi 4 mai 2017

photo CHUchotis Pr Pierre Gillet web

Chère Consœur,
Cher Confrère,

La deuxième « grande conférence » du CHU de Liège à l’occasion de ses 30 ans aborde, le 11 mai prochain, une problématique très actuelle : les perturbateurs endocriniens. La première se penchait sur la médecine numérique, la troisième évoquera l’éthique médicale (avec le recteur de l’ULB le Pr Englert). Pour le deuxième volet de ce triptyque, le CHU a fait appel au Professeur Barbara Demeneix, spécialiste mondiale  de l’impact des pesticides sur le fonctionnement de la thyroïde.  Cette éminente scientifique anglaise travaillant à Paris a développé des têtards transgéniques qui deviennent fluorescents en présence de polluants perturbateurs endocriniens. Ce ne sont pas des « chiens de garde » mais des « grenouilles de garde ». Ses études ont permis d’établir le lien entre l’hormone thoirïdienne de la maman en cours de grossesse et les problèmes neuro-développementaux de l’enfant.

C’est donc une véritable « pointure » qui sera à Liège. Barbara Demeneix,  professeur au laboratoire d’évolution des régulations endocriniennes au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, auteur de « Le cerveau endommagé » (Odile Jacob - 2014) et de « Toxic Cocktail » (Oxford University Press, traduction à paraître Odile Jacob - 2017),  est experte mondiale de la perturbation endocrinienne. Elle sera présentée par le Pr. Anne-Simone Parent du CHU de Liège, endocrinologue pédiatrique.

Une conférence attendue et qui fera le point sur l’impact des pesticides sur notre santé.

Bonne lecture,

Pierre Gillet
Directeur médical