Alcool et grossesse: certifiés non conformes

L’alcoolisation fœtale, c’est quoi ?

L’alcoolisation fœtale, appelée également Exposition Prénatale à l’Alcool (EPA), est une intoxication du fœtus provoquée par une consommation d’alcool durant la grossesse.

L’alcool consommé par la future maman, quelle que soit sa quantité ou sa nature, est rapidement absorbé et distribué dans tout l’organisme et traverse facilement le placenta, qui ne joue pas son rôle de barrière protectrice. La boisson alcoolisée est donc directement acheminée vers le bébé et peut entrainer des modifications cellulaires et membranaires irréversibles.

Quels sont les risques pour le fœtus ?

L’Exposition Prénatale à l’Alcool (EPA) peut induire un ensemble d’altérations très diverses sur l’organisme en développement. Ces changements sont regroupés sous l’appellation générique « Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (ETCAF) ».

Les diagnostics médicaux de l’ETCAF comprennent :

  • Le Syndrome d’Alcoolisation Foetale (SAF) ;
  • Les Effets de l’Alcool sur le Foetus (EAF) ou le Syndrome d’Alcoolisation Foetale partielle (SAFp) ;
  • Les Troubles Neurologiques du Développement Liés à l’Alcool (TNDLA) ;
  • Les Anomalies Congénitales Liées à l’Alcool (ACLA).
En savoir plus ?

Consultez notre brochure interactive « L'alcool pendant la grossesse ? Pas pour nous ! »

alcool