Contact

Service de Gynécologie-obstétrique  

Principe et objectifs

Le curetage biopsique est un examen qui consiste à dilater l'orifice du col de l'utérus pour prélever un petit échantillon de tissus de l'endomètre (paroi interne de l'utérus). L'examen est pratiqué sous anesthésie. Le prélèvement est réalisé au moyen d'une curette, un instrument étroit en forme de cuillère à bord tranchant, fixé à l'extrémité d'un long manche. Les fragments de tissus recueillis sont destinés à être examinés au microscope dans un laboratoire d'analyse.

Cet examen est réalisé dans le cadre du diagnostic des lésions touchant l'utérus : polypes de l'utérus, hyperplasie de la muqueuse utérine, cancer de l'utérus.

Contre-indications

Cet examen est contre-indiqué pour les femmes enceintes ainsi que pour les patientes sous traitements anticoagulants.

Préparation

  • Cet examen se pratique à jeun (ne rien boire ni manger à partir de la veille de l'examen).

  • Arrêtez de fumer à partir de la veille de l'examen.

  • Faites-vous accompagner en prévision du retour (car l'anesthésie produit son effet pendant quelques heures).

  • Dans les jours précédant l'examen, le médecin peut éventuellement prescrire un médicament facilitant la dilatation du col de l'utérus.

Déroulement

  • Cet examen dure généralement entre 15 et 30 minutes.

  • L'examen se déroule sous anesthésie locale, péridurale ou générale.

  • La patiente est allongée en position gynécologique (genoux pliés et écartés, pieds calés dans les étriers).

  • Le médecin introduit un spéculum dans le vagin de la patiente. Cet instrument sert à maintenir les parois du vagin légèrement écartées, permettant au médecin d'observer correctement le col de l'utérus.

  • Il procède ensuite à un toucher vaginal associé à une palpation abdominale, ce qui lui permet de bien délimiter l'utérus.

  • Le col de l'utérus est alors dilaté au moyen de dilatateurs métalliques, ce qui facilite le prélèvement des échantillons de tissus au moyen de la curette.

  • Les échantillons de tissus ainsi prélevés sont envoyés au laboratoire afin d'être analysés.

A savoir

  • Cet examen ne nécessite qu'une hospitalisation en hôpital de jour.

  • Aucune douleur n'est ressentie durant l'examen étant donné qu'il se déroule sous anesthésie.

  • La douleur ainsi que les légers saignements pouvant survenir après l'examen disparaissent au bout d'une semaine.

  • La patiente devra rester en observation à l'hôpital pendant quelques heures après l'examen.

  • La patiente pourra reprendre ses activités habituelles après un ou deux jours.

  • Cet examen est souvent précédé d'une hystéroscopie (examen de la paroi interne de l'utérus à l'aide d'une caméra miniaturisée).

Complications

De manière générale, cet examen est sans danger et il n'entraîne des complications que très rarement. Ces complications très rares incluent : la perforation de l'utérus, des dommages au niveau du col de l'utérus, l'apparition d'un tissu cicatriciel au niveau de la paroi utérine, l'infection.