La lutte contre le cancer a considérablement progressé au cours de ces vingt dernières années. Les progrès réalisés sont principalement liés aux avancées de la recherche scientifique. On comprend notamment de mieux en mieux comment l'organisme réagit à un cancer en formation ou lorsque celui-ci progresse.

On distingue 3 niveaux de recherche en cancérologie :recherche

  • La recherche fondamentale, menée par des chercheurs, a pour objectif principal de mieux comprendre la maladie dans tous ses aspects.
  • La recherche translationnelle, menée par des chercheurs et des cliniciens, tend d'une part à appliquer rapidement au patient les résultats des recherches expérimentales, et d'autre part à permettre aux chercheurs d'exploiter les observations cliniques (par exemple l'analyse d'échantillons de tumeur ou de sang de patients) afin d'améliorer la compréhension de la maladie.
  • La recherche clinique, menée par des cliniciens, consiste à mettre au point et à prouver la sécurité et l'efficacité de nouveaux traitements ou de nouvelles techniques médicales. Pour atteindre cet objectif, cette recherche est réalisée par le biais d'études cliniques.

L’Institut de Cancérologie Arsène Burny (IC) développe une stratégie de recherche transversale et encourage fortement les collaborations entre ses membres et avec des institutions et d’autres chercheurs du CHU et de l’Université de Liège, mais également d’ailleurs en Belgique et à l’étranger.

L’IC collabore notamment étroitement avec le Clinical Trial Center (CTC) pour la recherche clinique, la Biothèque Hospitalo-Universitaire de Liège (BHUL)  pour la recherche translationnelle, et le GIGA (notamment GIGA-Cancer), l'institut de recherche interdisciplinaire en sciences biomédicales de l'Université de Liège, pour la recherche translationnelle et la recherche fondamentale. Ses membres s’engagent à promouvoir les interactions avec ces services/Instituts et sont tenus de respecter leurs règles de fonctionnement.