Le CHU de Liège simplifie ses numéros de téléphone. Nous sommes à votre écoute !

.En savoir plus

×

Notre société fait face à de nombreux défis en matière de soins de santé. Dans ce cadre, la volonté du Département d’Anesthésie-Réanimation du CHU et de l’Université de Liège est de sans cesse améliorer la qualité des soins aux patients tout en contribuant à la formation des futurs anesthésistes-réanimateurs et au développement et aux progrès de l’anesthésie-réanimation. Le but des membres du Département est de former, en collaboration avec des médecins spécialistes d’autres disciplines, des médecins compétents, bienveillants, compatissants, pratiquant une médecine centrée sur le patient et basée sur l’évidence.

La formation des candidats spécialistes est un des buts essentiels du Département. Ce programme de formation est basé en partie sur le « compagnonnage » et des cours magistraux, mais fait aussi appel à des techniques d’apprentissage originales et innovantes, comme la simulation et divers ateliers. Chaque années, les médecins candidats-spécialistes peuvent ainsi participer à des ateliers consacrés à l’échographie en anesthésie locorégionale, la maîtrise des voies respiratoires, les accès vasculaires… et à plusieurs séances de simulation.

Des cours  sont organisés au moins une fois par semaine pour que le candidat-spécialiste acquière les bases des différents aspects théoriques de l’anesthésie-réanimation, tandis que, mensuellement, sont organisées des conférences  où des conférenciers étrangers viennent partager leur expérience et leurs connaissances tant cliniques que scientifiques ou en matière de santé publique. 

Le service d’Anesthésie-réanimation du CHU de Liège a été un des berceaux de l’hypnosédation. L’hypnose est utilisée tant dans le cadre de l’anesthésie que pour la prise en charge des douleurs chroniques. Des cours sont organisés aussi bien pour les médecins du CHU que pour les médecins extérieurs. Une attention particulière est également accordée à l’enseignement de la communication thérapeutique afin d’améliorer la relation avec chaque patient.