RAPPORT D'ACTIVITÉS 2021

transmettre des bactéries ou virus potentiellement pathogènes. Par ailleurs, les besoins nutritionnels très élevés des enfants prématurés ne sont pas satisfaits par une alimentation au LM malgré la fortification, avec un risque de déficit nutritionnel et de retard de croissance. Le sujet de ce travail est d’évaluer ces problèmes et de proposer des solutions appropriées afin de promouvoir l’usage du LM pour l’alimentation du nouveau-né prématuré. De Halleux V. Contribution to Human Milk use in Neonatology. Thèse de doctorat https://hdl.handle.net/2268/289011 Néphrologie. La COVID-19 est une nouvelle virose qui, outre les poumons, affecte de nombreux organes. Les premières descriptions mentionnaient une atteinte rénale fréquente et caractérisée par une insuffisance rénale aigue, une protéinurie ou une hématurie. Cette étude, menée grâce au soutien du FNRS, décrit l’atteinte histologique rénale de la COVID-19 observée sur une biopsie rénale post-mortem chez environ 30 patients. Des lésions de nécrose tubulaire aigue ont principalement été objectivées, associées à une accumulation « congestive » de globules rouges dans les capillaires glomérulaires et péri-tubulaires. Le virus SARSCoV-2 a été détecté dans le néphron par différentes méthodes, telles que l’immunohistochimie et l’hybridation in situ. Ce travail hautement collaboratif aide à mieux comprendre la physiopathologie de l’atteinte rénale dans la COVID-19. Bouquegneau A, Erpicum P, Grosch S, Habran L, Hougrand O, Huart J, Krzesinski J-M, Misset B, Hayette M-P, Delvenne P, Bovy C, Kylies D, Huber T B, Puelles V G, Delanaye P & Jouret F. COVID-19-associated nephropathy includes tubular necrosis and capillary congestion, with evidence of SARS-CoV-2 in the nephron. Kidney International, 2(4), 639-652. https://hdl.handle.net/2268/259448 Neurochirurgie. Chez l’adulte comme chez l’enfant, les gliomes de haut grade représentent une forte proportion de décès dus au cancer. Ce mauvais pronostic est une conséquence directe des récidives tumorales survenant en quelques mois malgré un traitement multimodal consistant en une résection chirurgicale suivie d’une chimiothérapie et d’une radiothérapie. Il existe de plus en plus de preuves que les cellules souches de gliome (GSC) contribuent à ces récidives tumorales. Nous revoyons dans cet article le concept de GSC et leur lien potentiel avec la zone neurogénique qu’est la zone sous-ventriculaire (SVZ). Lombard A, Di Gregorio M, Delcamp C, Rogister B, Piette C & Coppieters’t Wallant N. The Subventricular Zone, a Hideout for Adult and Pediatric High-Grade Glioma Stem Cells. Frontiers in Oncology, 10, 614930. https://hdl.handle.net/2268/257707 Neurologie. La maladie de Parkinson est une synucléinopathie neurodégénérative caractérisée par la perte progressive des neurones dopaminergiques de la substance noire (SN) contenant de la neuromélanine (NM) et par des dépôts de fer dans la SN. Cette étude montre que la fonction dopaminergique, mesurée dans le putamen par [18F]DOPA PET chez 23 patients atteints de la maladie de Parkinson, se détériorait avec la charge en fer et la perte de NM mesurées par IRM quantitative dans la SN. En conclusion, l’IRM multiparamétrique fournit in vivo une quantification de la neuropathologie de la maladie de Parkinson. Depierreux F, Parmentier E, Mackels L, Baquero Duarte K A, Degueldre C, Balteau E, Salmon E, Phillips C, Bahri M A, Maquet P & Garraux G. Parkinson’s disease multimodal imaging: F-DOPA PET, neuromelanin-sensitive and quantitative iron-sensitive MRI. NPJ Parkinson’s Disease, 1-10. https://hdl.handle.net/2268/262176 Oncologie médicale. Cette large étude internationale décrit comment des centres oncologiques multidisciplinaires de référence en Amérique du nord, en Amérique latine et en Europe ont rapidement adapté l’organisation des soins face à la pandémie (COVID-19), ainsi que les mesures de dépistage et de protection prises, l’impact sur le choix du traitement et le passage plus rapide en soins de confort exclusif. Les conséquences attendues à moyen et long terme, notamment relatives au bien-être du perNotre responsabilité académique et scientifique 38 4

RkJQdWJsaXNoZXIy MjkwMTYw